Le Botswana, pays d’Afrique australe découvert par le public européen à travers certaines émissions télévisées ou conférences: reportages sur sa faune prolifique; découvertes du delta de l’Okavango où disparaissent les eaux de la rivière Kavango coulant d’Angola et mourant, évaporées, bues par les sables assoiffés du Kalahari; émissions de sensibilisation sur les peuplades Sans, derniers Bushmen. Mais qui connaît réellement le Botswana? Protectorat britannique du Bechuanaland jusqu’en 1966, le pays accéda dans le calme à l’indépendance. La découverte des champs diamantifères d’Orapa modifia en profondeur l’économie du pays.  Plus de 70% des devises étrangères proviennent de ces riches gisements. La prospérité de ce pays est également due à sa stabilité politique. De ce fait, le Pula, monnaie locale, est devenue une des plus forte devise africaine.  
Le Botswana reste un pays difficilement accessible pour les voyages en solitaire ou aux modestes moyens financiers. Le gouvernement, en fixant des tarifs excessifs, espère limiter les effets négatifs du tourisme de masse, tels qu’on peut le voir ailleurs. Il n’en reste pas moins que si vos moyens vous permettent d’accéder à un voyage organisé, vous ne regretterez pas la dépense occasionnée. En effet, l’abondance et la diversité de la faune fait du Botswana un des derniers refuges de la vraie vie sauvage.
Botswana-Map

Le delta de l’Okavango

thedeltaCe mystérieux delta est passionnant. De leurs embarcations, en écorce d’arbres ou faites de troncs évidés, les visiteurs peuvent l’appréhender comme un marécage engorgé de papyrus, parsemé d’îles de palmiers. De beaux étangs tapissés de nénuphars d’où émergent souvent les petites oreilles curieuses de quelques hippopotames endormis. Un voyage au delta fera également la joie des ornithologues.

La réserve de Moremi

moremiMoremi, tantôt sec, tantôt humide. La partie aride est parsemée de mopanes. Cet arbre magnifique apporte vitamines et protéines à la plupart des herbivores.
Les éléphants s’en délectent. La quantité de feuillus déracinés, renversés, écrasés, déchiquetés en témoigne. Moremi est aussi parsemé de termitières. Les léopards, nonchalants, s’étirent aux heures les plus chaudes sur leur pointe arrondie.

Savuti

SavutiSavuti est le vestige d’un ancien lac, elle bénéficiait  dans le passé d’une bonne pluviosité. Cette région maintenant sèche et austère reste l’habitat de nombreux animaux qui entre novembre e mai migrent vers Chobe et Linyanti à la recherche d’eau. Cette région ne vous décevras pas, les paysages y sont dramatiques et vous ne manquerez pas de faire la  rencontre de lions,  lycaons et hyènes, toujours prêts à bondir sur leurs proies.

Le parc national de Chobe

chobeLe Parc du Chobe est le troisième parc en km² du Botswana, après le « central Kalahari » et le « Kgalagadi Transfrontière parc ».La réserve nait a 8 km de la ville de Kasane sur les rives herbeuse de la rivière du même nom. 11000 km² abritent la faune la plus variée de ce pays. Les éléphants, mémoire de l’Afrique, en font sa réputation.

Le parc national de Nxai Pan

nxaiLe parc national de Nxai Pan est étroitement lié au Makgadikgadi. Pendant la saison sèche les animaux se rassemblent près des points d’eau artificiels. Pendant la saison des pluies (février – avril) le Pan s’éveille ; d’énormes troupeaux d’herbivore recouvrent la plaine. Les zèbres, les oryx, les gnous se réunissent par centaine. Attirés par ce garde mangé, les fauves : lions, hyènes et lycaons rodent à la recherche de proies faciles.

Le parc national de Makgadikgadi Pan

makgadikgadiLe pan de Makgadikgadi est le vestige d’un immense lac, qui couvrait autrefois une grande partie du Nord du Botswana. Il était alimenté jadis par un « méga » fleuve.
Les pans de Sua et de Netwe forment les 12 000 km² du Makgadikgadi Pan. Ces paysages sont uniques au monde. Dans la chaleur étouffante, des derniers jours de l’hiver, un voile troublant entoure la dépression, faisant naître des mirages troublants. Des lacs imaginaires, des autruches volantes ou encore, des pierres se transformant en montagnes flottante, surgissent du néant.

La réserve du Kalahari

KalahariLe Kalahari n’est pas un désert comme les autres, mais un vaste dépôt de sédiments sableux couvert d’arbres et parcouru de cours d’eaux saisonniers. Cette étendue vaste et silencieuse est le berceau de la civilisation ˝San.  C’est ici que selon ce peuple, on peut écouter, la nuit, la ‘musique des étoiles’.
C’est le pays des ‘gros chats’. les lions, léopards et les guépards font la loi sur les grands troupeaux de gnous, d’élans, bubale, etc. les lycaons et les rarissimes hyènes brunes pourront vous surprendre lors de vos expéditions

Le parc national de Transfrontier

transfrontierSitué dans la partie Ouest du pays ce parc s’étend sur  l’Afrique du Sud. Connu pour ces superbes dunes rouges, le parc est riche en animaux. Vous pourrez y rencontrer lions, guépards, hyènes brunes, …

Pourquoi choisir Sikiliza ?

L'Afrique, nous ne pourrons jamais l'oublier ou l'ignorer…
La découvrir en notre compagnie, tour opérateur local, c'est découvrir ses espaces aux multiples couleurs, les saisons rythmant toute une vie de légende…
Berceau de l'humanité, continent aux cent mille visages, tantôt tristes, tantôt enivrants de vie, nous sommes tous ses enfants… et depuis toujours Sikiliza en fait partie…
Effleurer les chemins du rêve, emprunter les pistes poussiéreuses de nos ancêtres, cheminer dans cette fabuleuse Afrique. Nous pouvons, nous, Sikiliza, le faire avec vous… pour vous.

Encore merci pour la qualité de votre préparation. Tout était parfait. Nous avons en plus de la faune Africaine, passé d’excellentes vacances,...