Une destination d’Afrique australe qui est mal connue. En effet, peu d’européens peuvent le situer sur un atlas et pourtant, il suffit d’un mot magique pour vous aider : “les chutes Victoria” sur le Zambèze, découvertes naguère par Livingstone.
Le Zimbabwe s’étend entre le Limpopo au Sud et le Zambèze au Nord.
Pourquoi choisir cette destination ? Le Zimbabwe est un pays accueillant et chaleureux.
C’est la première fois que vous visitez l’Afrique? Ce pays aura l’avantage de vous proposer toute une palette de découvertes intéressantes : ses peuplades (Shonas et Ndebeles), son histoire (Great Zimbabwe), sa géologie (Matopos), ses peintures rupestres (Matopos), sa faune et sa flore (parcs nationaux), le gigantisme (Victoria Falls), le sport (marche à pied, rafting, saut à l’élastique,…), une croisière sur le lac Kariba. Vous manque-t-il quelque chose ? Les étoiles ? Pas de problème, le lac Kariba nous offre, la plupart du temps, des horizons immenses, purs et dégagés. Pensez-y !
Zimbabwe-Map

Le parc national de Chizarira

ChizariraChizarira, 192000 hectares est un des parcs le moins visité et le moins connu du Zimbabwe. Vous n’allez pas dans ce superbe endroit pour courir après les fauves.  Ils y sont pourtant présents, mais peut-être un peu timides. Vous venez ici découvrir la brousse profonde aux paysages surprenants. Chizarira en langage batonga signifie «obstacle». Les imposants escarpements qui le forment, surplombent la vallée du Zambèze. Six cents mètres plus bas, ce mur nous apparaît comme une majestueuse cathédrale coupée par de profondes ravines.  La meilleure approche pour découvrir ce parc reste la marche à pied.

Les plateaux du Eastern Highlands

easternhighlandsLe Parc national de Nyanga est l’un des lieux de prédilection des habitants d’Harare. Ils y viennent s’adonner à la pêche à la truite, à l’escalade, à l’équitation ou au canotage. Entre 2000 et 2593 (mont Nyangani, plus haut sommet du Zimbabwe) mètre d’altitudes, Nyanga étend ses forêts et ses monts rocailleux sur plus de 47000 hectares. Les curiosités naturelles ou historiques ne manquent pas, donnant un but à chaque balade.

Le parc national du Gonaredzou

gonarezhouLe parc national du Gonarezhou est réputé pour la beauté de ses paysages avec des point des vue sur le ‘vleis’ infinis et pour ces fabuleuses Chilojo Cliffs. Les animaux y sont bien présents, mais suite à un passé de chasse ils ont gardé la peur de l’homme est restent très discret.

Le parc national de Hwange

hwangeQui ne connaît pas les chutes de Victoria,  baptisées ainsi par Livingstone, en l’honneur de la reine. Pour les Makalolos, tribu locale, le nom de Victoria ne signifie rien. Cette faille de 1.7 km de long et  de 95 mètres de hauteur, merveille naturelle de ce monde, dont la vapeur s’élève dans le ciel, leur inspira un patronyme bien plus approprié: «Mosi-oa-Tunya» (la fumée qui gronde).

Le lac Kariba

karibaUn des plus grands lacs artificiels au monde, Kariba couvre 5000km², 280km de long. Une intense activité s’y est développée : commercial de par la pêche industrielle, mais aussi touristique, avec la création du parc de Matusadona.
 La ville de Kariba apparu en 1954, pour loger les travailleurs qui construisaient le futur barrage. Désespéré, le peuple batonka, qui occupait la vallée et qui devait être déplacé avant l’inondation, invoqua l’aide de « Nyaminyami », le dieu du fleuve à tête de poisson et queue de serpent. Plusieurs incidents non expliqués se passèrent durant la construction, mais le barrage fut finalement achevé en 1959.
Les Batonka soutiennent, qu’à l’heure actuelle « Nyaminyami »  rode toujours autour du barrage.

Le parc national de Mana Pools

ManaPoolsMana Pools est situé sur la rive sud du moyen Zambèze (au nord, c’est la Zambie) et c’est sans doute la réserve la plus déroutante de l’Afrique australe, a condition de lui réserver plus qu’un coup d’œil. Mana Pools couvre 2870 km² entre le Zambèze et les escarpements plus au sud et entre les zones de safari de chasse partant de Kariba a l’ouest et de Kanyemba sur la frontière du Mozambique à l’est. Cet endroit est aussi appelé « la bouche du soleil ». La chaleur y est parfois impitoyable. La terre y est souvent assoiffée, l’air y est constamment suspendu, plein de désespoir, comme le brouillard au-dessus de la vallée.

Le parc national du Matopos

MatoposLes Shonas considèrent les Matopos comme leur capitale religieuse. Ce n’est donc pas surprenant que cet endroit fait vraiment ressentir un sentiment de mystère et de superstition. Pendant des siècles, les bushmen ont occupés les environs, les preuves de leur présence sont dans les centaines de peintures rupestres qui recouvrent les grottes dans la région. Inscrit depuis 2003 au patrimoine mondial de l'Unesco, le massif des Matopos possède en son cœur un somptueux parc naturel du même nom. Le paysage situé au sud de la ville de Bulawayo est magnifique, fait d'énormes blocs de granite suspendus et empilés les uns sur les autres. Les 424 km² de vallées boisées et de lacs que possède le parc sont le refuge de nombreuses espèces animales et connu aussi pour sa grande population de  Rhinocéros blanc que vous pouvez suivre à pied. 

Le parc national du Matusadona

matusadonaDu haut des escarpements du Zambèze, vous pouvez apercevoir les grandes plaines de Matusadona, endroit favori des lions. Elles sont encastrées entre deux grosses rivières, la Sanyati et l’Ume. Les deux autres limites du parc sont le lac lui-même et les escarpements du Zambèze. Une dense population d’animaux occupe les plaines herbeuses, l’herbe y est riche pratiquement toute l’année. Bel endroit pour camper, les rugissements des lions vous dérangeront sans doute, les nuits de pleine lune…

Victoria Falls

victoriafallsQui ne connaît pas les chutes de Victoria,  baptisées ainsi par Livingstone, en l’honneur de la reine. Pour les Makalolos, tribu locale, le nom de Victoria ne signifie rien. Cette faille de 1.7 km de long et  de 95 mètres de hauteur, merveille naturelle de ce monde, dont la vapeur s’élève dans le ciel, leur inspira un patronyme bien plus approprié: «Mosi-oa-Tunya» (la fumée qui gronde).

Great Zimbabwe

Great Zimbabwe

Barbosa écrivait en 1517 à propos de la cote du Mozambique : « au-delà de ce pays, vers l’intérieur, se trouve le grand royaume de Bénamétappas, appartenant à des Africain, nus jusqu'à la ceinture ». Pourtant ces gens, ancêtres des Shonas firent d’un petit village un empire. Une ville organisée, pleine de ressources qui nait vers le 11 èmes siècle et meurt fin 18ème. Le nom de Zimbabwe pourrait avoir deux origines Shonas : Grandes demeures en pierre ou maisons estimées. Le cadre grandiose et ses murs historiques constituent certainement le site le plus marquant de L’Afrique australe.

Pourquoi choisir Sikiliza ?

L'Afrique, nous ne pourrons jamais l'oublier ou l'ignorer…
La découvrir en notre compagnie, tour opérateur local, c'est découvrir ses espaces aux multiples couleurs, les saisons rythmant toute une vie de légende…
Berceau de l'humanité, continent aux cent mille visages, tantôt tristes, tantôt enivrants de vie, nous sommes tous ses enfants… et depuis toujours Sikiliza en fait partie…
Effleurer les chemins du rêve, emprunter les pistes poussiéreuses de nos ancêtres, cheminer dans cette fabuleuse Afrique. Nous pouvons, nous, Sikiliza, le faire avec vous… pour vous.

Encore merci pour la qualité de votre préparation. Tout était parfait. Nous avons en plus de la faune Africaine, passé d’excellentes vacances,...